Découverte de l'Archipel de Madère

Les navigateurs ont découvert l'île de Porto Santo en 1418, après une tempête survenue en haute mer pendant laquelle l'embarcation a dévié de sa route, par la côte d'Afrique, en raison du mauvais temps. Après plusieurs jours à la dérive en haute mer, ils ont aperçu une petite île qu'ils ont appelée Porto Seguro («port de sûreté» en français), Porto Santo, car elle a sauvé l'équipage de Zarco d'un destin funeste.

Un an après la découverte de Porto Santo, en 1419, ils sont arrivés sur l'île de Madère. On pense que son nom lui aurait été attribué par ce dernier navigateur qui a surnommé l'île «Madeira» («bois» en français) en raison de l'abondance de cette matière première.

La colonisation des îles a commencé vers 1425 sur ordre du roi D. João I. Le régime des capitaineries est établi à partir de 1440, Tristão Vaz Teixeira étant nommé capitaine donataire de la capitainerie de Machico ; six ans plus tard, Bartolomeu Perestrelo devient capitaine donataire de Porto Santo et, en 1450, Zarco est nommé capitaine donataire de la capitainerie de Funchal.

Les premiers colons ont été les trois capitaines donataires et leurs familles respectives, un petit groupe de personnes de la petite noblesse, des gens aux conditions modestes et quelques anciens prisonniers du Royaume.

Pour avoir les conditions minimales pour le développement de l'agriculture sur l'île, ils ont dû élaguer une partie de la dense forêt et construire un grand nombre de canaux d'eaux, appelés «levadas» («biefs» en français) pour transporter les eaux qui abondaient sur la côte nord vers la côte sud de l'île.

Les premiers temps, le poisson et les légumes étaient les principaux moyens de subsistance des colons.
 
Youtube Flicker RSS ISSUU
World´s Leading Island Destination 2018 - WTA Award Discover Madeira SRTC Região Autónoma da Madeira