Développement du réseau de transports



Pendant la première moitié du XXe siècle, les attentions se sont concentrées sur le transport aérien.

L'ouverture au monde, par cette voie, commence avec les hydravions qui ont commencé à fonctionner le 15 mai 1949, avec des appareils d'«Aquila Airways». Par la suite, «Artop» lui succède jusqu'en 1958. Pendant cette période, 32.838 passagers ont débarqué.

L'aéroport de l'ile de Porto Santo est inauguré en 1960 et l'archipel de Madère bénéficie, pour la première fois de services aériens réguliers entre les deux îles, dont la liaison était déjà assurée par le transport maritime à la charge des ferryboats « Lisbonense» et «Cedros».

En 1964, le tourisme de Madère gagne un nouvel élan, avec la construction de l'aéroport de Santa Catarina, avec une piste de 1.600 mètres de long. La nouvelle infrastructure permet aux avions d'opérer sur l'île et ceux-ci, bénéficiant de courriers domestiques, internationaux et charters, sont parvenus à déplacer, à l'époque, de larges couches touristiques. La piste de cet aéroport a été augmentée, en 2000 et est passée à 2.781 mètres, celle-ci étant partiellement construite sur une dalle sur la mer supportée par 180 piliers. C'est un aéroport international qui dessert également les vols domestiques.

C'est également pendant la première moitié de ce siècle que le port de Funchal est augmenté, le quai étant élargi sur toute sa longueur et sur son prolongement.

À cette époque, commence également la construction de routes qui relient les différentes localités entre elles, et cela, même si d'une manière rudimentaire.
 
Youtube Flicker RSS ISSUU
World´s Leading Island Destination 2018 - WTA Award Discover Madeira SRTC Região Autónoma da Madeira