Volcanisme de L'Archipel de Madère

L'archipel de Madère est un exemple de volcanisme intraplaque, hot-spot, dans un environnement océanique, résultant de l'activité de deux panaches mantelliques, un qui est à l'origine de Porto Santo durant le Miocène moyen, il y a environ 14 millions d'années (Ma) et, plus tard, de Madère et des Desertas durant le Miocène supérieur, il y a près de 7 Ma ; ainsi qu'un autre qui est à l'origine des îles Selvagens durant l'Oligocène, il y a près de 28 Ma.
 
L'île de Madère se dresse au-dessus d'une vaste plaine sous-marine, à l'intérieur de la plaque africaine, et forme un massif volcanique de plus de 5,5 km de hauteur, dont seulement 1/3 est émergé.
 
L'île a évolué par phases successives d'intense activité volcanique (phase inférieure ≥ 7 Ma, phase intermédiaire de 7 à 1,8 Ma et phase supérieure < 1,8 Ma), séparées par des périodes d'activité très légère ou d'inactivité, pendant lesquelles l'érosion a réduit, parfois considérablement, la dimension de l'édifice volcanique. Les processus d'érosion ont été promus principalement par l'incision fluviale, par l'abrasion marine, avec un recul de la ligne côtière et la création de falaises, et par des processus gravitionnels (glissements et effondrements) provoqués par la création de reliefs abrupts lors des processus antérieurs. Pendant les périodes d'érosion intense, ont été excavées des vallées et créés des reliefs accidentés qui ont détruit partiellement ou totalement les formes volcaniques, tandis que les produits de l'érosion ont été déposés sur les flancs immergés du grand volcan ou à l'intérieur des vallées. Le redémarrage de l'activité au cours de l'époque volcanique suivante a conduit à la fossilisation des matériaux sédimentaires détritiques et des reliefs résultant de l'érosion. L'unité volcanique la plus récente de la stratigraphie de l'île de Madère, formée jusqu'à il y a 6000-7000 ans, représente la phase de rajeunissement, caractérisée par un volcanisme implanté sur une topographie résultant de l'érosion, façonnée dans les formes créées durant le stade précédent. Il est considéré que l'île de Madère se trouve encore à ce stade d'évolution, avec une inactivité volcanique temporaire. Le risque d'une éruption volcanique à Madère, bien que réduit, n'est pas nul.
Youtube Flicker RSS ISSUU
World´s Leading Island Destination 2018 - WTA Award Discover Madeira SRTC Região Autónoma da Madeira